L’EXEMPLARITE A GEOMETRIE VARIABLE

Depuis à son voyage à Abu Dhabi en 2015, Pierre Maudet ment. Questionné à ce sujet celui qui, depuis ses débuts en politique ne cesse de prôner l’exemplarité et de donner des leçons aux autres élus et à ses subordonnés, a menti comme un arracheur de dents à tout le monde: à ses collègues du Conseil d’Etat, aux élus du Grand Conseil, aux médias et à la population. Cette attitude de dénégation ne s’est pas arrêtée là. On sait aujourd’hui qu’avec ses proches, il avait mis une stratégie en place avec un jeu de rôles en prévision des auditions au Ministère public. Il a également félicité ces mêmes amis d’avoir détruit les courriels en rapport avec ce voyage. Pierre Maudet, faut-il le rappeler, est initialement président du Conseil d’Etat, responsable de la justice et de la police.

Ceux que l’on nomme les pro-Maudet disent que tout cela relève d’une cabale médiatique, de règlements de comptes personnels, de jalousies et que, finalement, mentir à ce point, monter de tels stratagèmes et trahir son serment en ayant de telles responsabilités relèverait quasiment de l’anecdote.

En revanche, ceux que l’on nomme les anti-Maudet estiment que, compte tenu de ces éléments connus et avérés, l’ex-irréprochable magistrat doit démissionner car ces faits sont gravissimes, indignes et incompatibles avec la fonction qu’il occupe encore.

L’assemblée générale du PLR du 15 janvier ne changera absolument rien à cette situation. Le mal est fait, Pierre Maudet a réussi à diviser les Genevois (et son propre parti) comme jamais, provoqué une crise institutionnelle inédite à ce jour et perdu toute crédibilité politique. Pour dire les choses de manière triviale, on dira qu’il a foutu un sacré bordel.

La Constitution étant ce qu’elle est, il n’y a que lui qui peut mettre fin à ce bazar. Pour cela, il lui faut faire preuve d’un vrai courage et appliquer ce qu’il préconise avec tant d’assiduité depuis une vingtaine d’années: l’exemplarité. Donc un départ.

DTT

Commentaires

  • Il y a une solution toute simple pour le mettre dehors. Que ses collègues du CE prennent leurs responsabilités et lui retirent TOUS LES DOSSIERS. Et bureau fermé à clé. S'ils ont eu le pouvoir de lui retirer la présidence, la police et l'aréoport, ils ont aussi le pouvoir de lui retirer les autres dossiers. Les meilleures plaisanteries sont les plus courtes. Il s'accroche pour pouvoir dès le mois de juin prochain pouvoir toucher une retraite dorée, mais totalement indue, de 7400 Francs/mois. Il prétend n'être pas un homme d'argent. Un nouveau mensonge. Il verse 4000 Francs pour se donner bonne conscience pour un voyage qui a coûté au minimum 12 fois plus. Il y a les 10000 Francs de cotisations annuelles à son parti et toutes les caisses noires et les autres "cadeaux". Cadeaux contre cadeaux? Alors bien sûr maintenant ses "clients" se mobilisent pour sauver la poule aux oeufs d'or.

    Et que voilà une initiative intéressante:
    http://rogerdeneys.blog.tdg.ch/archive/2018/12/03/vers-l-impeachment-la-destitution-du-conseiller-d-etat-pierre-maudet.html

    Seulement voilà, depuis le 3 décembre, rien, silence total. Des pressions ou dépression?

  • Si maudet est "à-bout-d'habits" il y a le vestiaires de Caritas/CSP, où on donne des vêtements aux pauvres!

  • "Depuis à son voyage à Abu Dhabi en 2015, Pierre Maudet ment."

    Vous ne pensez pas qu'il a commencé un peu avant ? Par exemple, dès qu'il a su parler ?

  • Il a donc faillit devenir président de la Suisse à ................6 ans!!!!

  • Cinq membres du Conseil d'Etat se sont donc réunis sans les deux plr.
    Question: vont-il présenter la démission COLLECTIVE du Conseil d'Etat? Avec de nouvelles élections à la clé. Voilà qui remettrait définitivement les pendules à l'heure.

    La Constitution dit: "Le Conseil d'Etat est une autorité collégiale." Il peut donc prendre à la majorité de ses membres la décision de présenter la démission collégiage du CE.

    Assurément les cinq non PLR seraient réélus triomphalement: je voterai même dans ce cas pour les cinq en question alors que je n'ai jamais voté pour certains. Le PLR courrait le risque de perdre ses deux sièges. Dans ce cas magnifique auto-but. Vox populi vox dei.

    La bande des cinq pourrait aussi dire au baudet (ne dit-on pas têtu comme un âne?), soit tu démissionnes, soit le Conseil d'Etat démissionne en bloc, dans les deux cas le résultat pour toi est le même. Une solution coûte moins cher que l'autre.

    Le baudet coûte un pognon de dingue à la République et quand il dit le contraire, il continue à faire ce qu'ils sait faire le mieux: mentir. Coûts: procédure judiciaire en cours, débats au Grand Conseil, recours actuels et à venir, payé 100% pour travail à moins de 100%, etc.

    La Constitution dit aussi:
    "(Les membres du Conseil d'Etat) rendent publics leurs liens avec des groupes d’intérêts."
    Au hasard... Abou Dhabi?

Les commentaires sont fermés.