05/07/2017

Le silence des communes genevoises

A quoi jouent les communes genevoises, elles qui ont confié leur communication à une entreprise extérieure? Epinglées par la presse suite à une interpellation du groupe PDC de Vernier, elles tardent visiblement à réagir. Or, que sait-on? Que la société qui a décroché ces lucratifs mandats paie ses employés, ses pigistes et ses communicants à des tarifs très nettement en-deçà de ce que préconisent les conventions collectives des branches concernées.

https://www.lecourrier.ch/150616/les_dessous_de_la_com_de...

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/communication-sou...

Curieusement, les entités publiques, logiquement soucieuses d’équité et de respect de ces mêmes conventions, ne réagissent pas alors même qu’elles sont maintenant informées d’une sous-enchère salariale plus que probable. Et ce dans un domaine pourtant si important: la communication.

On ne peut que s’étonner de ce manque de réaction alors que les élus sont si nombreux à crier au loup lorsque que des entreprises privées telles Tamedia ou Ringier licencient des journalistes à tour de bras.

DTT

13:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.