07/03/2017

DROIT DANS LE MUR

Relancer l’économie, créer des emplois… Mais qui peut encore croire à ces conneries? La population mondiale augmente, les délocalisations se multiplient, les vieux (seniors, ça fait mieux) sont mis au rancart, pour décrocher un job on demande aux jeunes des années d’expérience qu’ils n’ont pas, la pauvreté augmente (merci l'uberisation), les riches sont toujours plus riches et la robotique et l’automatisation remplacent toujours plus les humains. Demain, les imprimantes 3D vont pousser au chômage des millions de travailleurs.

Malgré cela, on veut nous faire croire que la société, telle que nous la connaissons, fonctionne sur un bon modèle mais qu’il va falloir besogner plus longtemps et augmenter la durée légale du travail… pour rester compétitif!

Comment les gens peuvent-ils encore gober ce type d’inepties? Les faits sont pourtant là. L’informatisation démolit plus d’emplois qu’elle n’en crée. Personne de sensé, doté d’un minimum de jugeote, ne peut contester cette réalité.

J’ai beau retourner le problème dans tous les sens, c’est cuit, il nous faut un changement de système. En ne voyant pas les choses en face, en continuant ainsi, on va droit dans le mur.

Il y a un type qui, je le pense objectivement, a trouvé une solution. C’est le professeur de finance franco-suisse (qui n’est pas un affreux gauchiste) Marc Chesney. Il préconise  de mettre en place une contribution de 0,2% qui frapperait l’ensemble des transactions financières, du paiement de la baguette de pain à l’achat d’actions, pour remplacer la totalité des prélèvements en Suisse (www.microtax.ch/fr/reinvent-the-system).

Ce système ne créera pas d’emplois (de toutes façons, il y en a de moins de moins) mais permettrait de supprimer tous les impôts (que les gens ne peuvent plus payer) et ainsi évitera aux Etats de s’enfoncer dans la dette.

En appliquant ce système, la Suisse pourrait ainsi montrer un bel exemple.

DTT

13:34 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |