11/04/2016

RBI OUI OUI

De très nombreuses études publiées dans de sérieuses revues économiques le disent, les riches sont toujours plus riches. En parallèle, on l’a encore vu avec l’affaire des Panama Papers, un grand nombre de ces personnes fortunées placent leur argent dans les paradis fiscaux pour échapper au fisc de leur pays d’origine. Ces tricheries légales mais éthiquement dégueulasses représentent des milliards de francs, de dollars ou d’euros de pertes pour les collectivités publiques. Ce sont des faits.

D’un autre côté, d’innombrables entreprises nationales ou multinationales, même lorsqu’elles font des bénéfices, délocalisent dans des pays où la main d’œuvre est bon marché. Pour le plus grand bonheur des actionnaires et le malheur des forces vives des entreprises (les employés donc) qui se retrouvent au chômage, puis aux services sociaux. Ça aussi ce sont des faits.

Enfin, les progrès technologiques (robotisation, informatisation, automatisation, etc.) permettent de remplacer toujours plus de très nombreuses tâches humaines par des machines. Et comme la population augmente, du coup, il y a de moins de moins de travail pour tout le monde. Le chômage, inexorablement, va augmenter. En Suisse comme ailleurs. Les «assistés» seront toujours plus nombreux. Une évidence.

Moi, le 5 juin, je voterai oui au revenu de base inconditionnel. C’est logique et c’est la plus belle idée proposée depuis bien longtemps. De plus le système pour le financer, à savoir taxer de 0,05% tout retrait à un bancomat, est simplement parfait et permettrait l’application du RBI.

Au fait, 0,05% de 100 francs, par exemple, cela fait.. 0,05 centime.

DTT

15:03 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |