10/11/2015

L’aberrante organisation du chômage

Lorsque vous vous retrouvez au chômage, vous vous retrouvez en mains d’un conseiller en personnel. Mais que vous soyez journaliste, boulanger, maçon, mathématicien ou autre, c’est un seul et unique conseiller - celui qui vous aura été désigné - qui s’occupe de votre cas. Car chaque conseiller doit être polyvalent, malgré le fait évident que chaque profession possède ses propres caractéristiques.

Cette absurdité a pour conséquence que le pauvre conseiller ne conseille pas grand-chose puisque qu’il n’a pas de réseau spécifique, ni de connaissances particulières pour chaque profession. Le bon à tout devient bon à rien, disait l’autre.

Cette organisation originale a une autre conséquence aberrante puisque ce conseiller est censé, chaque jour, faire le tour des postes de travail ouverts au sein de l’Office cantonal de l’emploi pour les communiquer à «ses» clients. Mais vu la multiplication des profils différents de ses chômeurs, il consacre dix fois plus de temps (lorsqu’il en a) à cette tâche.

Il fut une période, pourtant pas si lointaine, où chaque conseiller avait ses spécialités et ne travaillait que dans un domaine, s’occupant de branches professionnelles précises. On ne peut que se demander ce qui est passé par la tête du technocrate de l’époque qui a modifié un système logique et qui a fait ses preuves.

DTT

10:41 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |