21/11/2014

La droite déclame son amour pour l'armée

A l’exception notable de mon confrère Pascal Décaillet qui a repris l’info dans le GHI, peu de médias l’ont relevé. Visiblement de la plus haute importance pour les députés de la droite genevoise. Celle-ci concerne un bataillon genevois de l’armée suisse qui pourrait tout bonnement disparaitre des effectifs de la grande muette dans le cadre d’économies programmées. Ainsi, mi-novembre les élus PLR, PDC, UDC et MCG ont voté une résolution invitant le Conseil d’Etat à tout mettre en œuvre auprès des autorités fédérales pour obtenir le maintien du Bataillon de carabiniers 14. Dans la foulée, trois élus genevois de Berne, les UDC Céline Amaudruz et Yves Nydegger ainsi que le MCG Roger Golay ont déposé une motion au Conseil national allant dans le même sens.

Faut-il ici rappeler à ces chers élus que Genève avait voté, en 1989, l’abolition de l’armée et que, globalement, le Canton n’a jamais été spécialement militariste? Et ce qu’il y également de dérangeant dans ces initiatives est que la droite genevoise, par le biais de ses textes, engage toute la population en disant que ce bataillon est très cher aux Genevois. Je cite : « Genève défend notre armée et souhaite le maintien du légendaire Bataillon de Carabiniers 14, dont les origines remontent au général Dufour ».

Et bien pas du tout. On s’en fout! Nous sommes nombreux à se moquer éperdument de ce machin gris-vert au bout du lac.

Allons, Mesdames, Messieurs de la droite genevoise, penchez-vous sur les vrais problèmes. En cherchant un peu, vous verrez qu’il y en a certains d'assez chauds et nettement plus importants.

 DTT

 

16:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

...je serais fort intéressé à lire les arguments de nos traditionalistes de l'udc et du mcg quant à la nécessité de maintenir un bataillon d'infanterie genevois !? A quoi sert-il ? Pour quelles missions ? Mis à part le blabla folklorique qui fleurit chez nos traditionalistes, quels sont les éléments stratégiques et tactiques qui sous-tendent la résolution déposée au Conseil national ?

Merci!

Écrit par : Galileo | 21/11/2014

On cherche des économies. Et bien voilà, c'est tout trouvé!

Écrit par : Johann | 21/11/2014

Je préfère voire défilé le bataillon 14 que les hordes d'affamés qui franchissent la frontière tous les jours et qui ne ralentissent même pas pour nous permettre de nous insérer dans le trafic. Les derniers nous coûtent autrement plus cher que le premier.

Écrit par : norbert maendly | 26/11/2014

Les commentaires sont fermés.