21/05/2014

Musiciens locaux oubliés

Les nouveaux programmateurs de la Scène des Clubs des Fêtes de Genève, Isabelle Stefanini et Pierre-Michel Meier, sont deux personnes extrêmement sympathiques. Je dis ça sans aucun cynisme. Les fondateurs et organisateurs de la Fête de l’Espoir ont d’ailleurs prouvé, grâce à leur raout gratuit du Bout-du-Monde, qu’ils étaient en outre également généreux. Mais ces amoureux et passionnés de musique ont quand même un petit problème avec la scène locale.

En effet, comme l’a souligné l’association Genève Music dans un communiqué de presse envoyé aux médias jeudi 15 mai dernier, le duo a quasiment oublié les musiciens genevois lors des prochaines Fêtes de Genève. «Cette année, ces derniers se comptent sur les doigts d’une main (trois groupes genevois figuraient sur la programmation mise en ligne lundi 13 mai), contre plus d’une vingtaine l’an dernier, a constaté l’association. Cela alors même que l’invité officiel de cette année est… Genève qui fête le bicentenaire de son entrée dans la Confédération. Mais la Scène des Clubs du Jardin anglais, véritable vitrine musicale des Fêtes avec plus de 50 concerts gratuits, verra s’y produire une majorité des groupes et orchestres venant de France».

En tout cas, il fallait oser. Car ne pas proposer (ou si peu) d’orchestres locaux lors des Fêtes de Genève qui vont fêter... Genève, c’est un peu comme avoir comme hôte d’honneur la Chine et ne pas proposer de stands culinaires avec du riz.

On dira que c’est le Grand Genève musical.

DTT

 

11:36 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je suis tout à fait d’accord avec toi, sauf le coup de griffe pour le Grand Genève, en musique nous avons beaucoup échangé avec nos voisins.

Écrit par : Gilliéron | 21/05/2014

Vous avez parfaitement raison c'est lamentable. Dépêchons nous d’écrire à notre Grand Vizir Longchamp.

Écrit par : triste Genève | 21/05/2014

Oui, triste tout ça. Les musiciens locaux se sont vus perdre toutes les petites scènes sur lesquelles ils pouvaient jouer ces dernières années. Maintenant on leur prend aussi les deux-trois seuls espaces par année où il peuvent se produire.

Genève n'est plus en Suisse depuis longtemps.

J'en suis partie le 1er mai. Et juste dans le Canton voisin, c'est déjà très différent.

Écrit par : Jmemêledetout | 21/05/2014

Hello, je suis Christian Metraux (Zouzou)
guitariste depuis des décénies dans des groupes locaux...
Impossible pour nous de se produire dans les festivals
mastodonte où l'on ne prends que de grosses pointures...
Alors si on nous ferme les portes des scènes locales.
on n'a plus qu'à tout arrêter et se mettre au jardinage.

Écrit par : metraux | 22/05/2014

Les commentaires sont fermés.